Dimanche matin sur le marché de Plonéour-Lanvern

21 mai 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mcmarploncr1.jpg

Tous les dimanches matin un marché aux légumes se déploie au centre bourg de Plonéour-Lanvern. Michel CANÉVET  en compagnie de Christophe Roumier, candidat aux élections législatives de la 7ème circonscription du Finistère des 11 et 18 juin 2017.

Peumerit, école : Les Palmes académiques à C. Le Guen

20 mai 2017

PEUMERIT

mcpeum

Catherine Le Guen, investie dans le milieu scolaire, a reçu, samedi matin, à la salle polyvalente, les Palmes académiques pour ses longues années de bénévolat « au service d’une école laïque et républicaine ».

Catherine Le Guen commence à s’investir en 1984 à Peumerit, en tant que parent d’élève. En 1991, elle rejoint l’Amicale laïque de Pont-l’Abbé avant de devenir administratrice du Conseil départemental des parents d’élèves (CDPE) à Brest en 2003. Elle siégera à la Commission départementale de l’éducation Spéciale puis à la Commission des droits et de l’autonomie et à la maison départementale des personnes handicapées, en qualité de représentante des parents d’élèves. En 2006, elle est membre titulaire du CDPE. Vice-présidente des Délégués départementaux de l’Éducation nationale du Finistère, dès 2013, elle est élue conseillère fédérale en 2014 puis secrétaire générale de la Fédération nationale en 2015.

Regard ému et voix vibrante
Cependant, comme l’a souligné le maire Jean-Louis Caradec, Catherine Le Guen n’abandonnera pas l’école primaire des Trois Pommiers : elle continuera de « suivre de près l’évolution de la structure scolaire peumeritoise ».

Le regard ému et la voix vibrante, elle a tenu à partager sa gratitude
avec l’assistance et les parents d’élèves, rappelant à tous et à toutes qu’« une Bigoudène ne capitule jamais ! »

Article « Le télégramme »

Plonéour-Lanvern, une médaille remise au maire Michel Canévet, par la FNACA

20 mai 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mcmedfnaca

Les adhérents de la section plonéouriste de la Fnaca (Fédération nationale des anciens combattants d’Algérie) se sont réunis, hier, au local commun de la place Amiral-Ronarc’h. À cette occasion, ils ont offert à Michel Canévet, le sénateur-maire de la commune, une médaille commémorative du 55e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. Il avait été décidé au congrès départemental de Plougonvelin cette année que chaque section avait la possibilité de le faire. « Au vu du soutien permanent et de son aide, c’est avec plaisir que nous offrons cette médaille à Michel Canévet », a indiqué Georges Quénet, secrétaire adjoint de la section. C’est Yves Carer, le trésorier, qui a procédé à la remise de la médaille, en remplacement du président Roger Le Meur, absent. Michel Canévet s’est dit honoré de recevoir cette distinction et lui assurera une place de choix à la mairie. « Je suis content que cette section fonctionne bien (93 adhérents dont douze veuves, NDLR). Je remercie tous les membres et en particulier Roger Le Meur à qui je souhaite un prompt rétablissement », a-t-il conclu.

La suite de la réunion a vu la distribution des cartes de couscous à vendre pour le 15 juillet. Une sortie est aussi prévue le 7 septembre, soit au zoo de Pont-Scorff soit à celui de Branféré. Les questions diverses ont clôturé la séance.

(c) Le Télégramme

 

Les CE2 de l’école N.-D. de Bon Secours à la mairie

18 mai 2017

PLONÉOUR-LANVERN

Les CE2 de l’école N.-D. de Bon Secours à la mairie

mcecolebs

Michel Canévet et André Quéau avec les élèves de CE2 de l’école N-D de Bon Secours devant la mairie de Plonéour-Lanvern

Dans le cadre de leur initiation à la vie civique, les élèves de CE2 de l’école Notre-Dame de Bon Secours d’Éric Nédélec ont visité la mairie, jeudi matin. Ils ont été accueillis par Michel Canévet, le sénateur-maire de la commune et par André Quéau, adjoint aux affaires scolaires. Le but était de leur faire comprendre le rôle de chacun, en différenciant les élus du personnel. Chaque élève avait préparé une question en classe. Certaines portaient sur le rôle d’un sénateur. Michel Canévet et André Quéau ont répondu à toutes les questions puis ont fait visiter les locaux aux élèves.

Repas des aînés 2017 à Plonéour-Lanvern

14 mai 2017

PLONEOUR-LANVERN

mcrepasanciens17

Le traditionnel repas des aînés s’est déroulé ce dimanche 14 mai 2017 au restaurant scolaire de Plonéour-Lanvern. 220 convives y ont assisté où le cercle celtique de Plonéour-Lanvern, « Pléon Paven » s’est produit durant le repas.

Rassemblement de 1200 jeunes finistériens à Plonéour-Lanvern

14 mai 2017

PLONEOUR-LANVERN

mcj1

Rassemblement de 1200 jeunes finistériens pour le week-end à la Halle Raphalen

Congrès départemental de la FNACA du Finistère à Plougonvelin

13 mai 2017

PLOUGONVELIN

mcfnaca1


J’assistais hier au Congrès départemental de la FNACA du Finistère à Plougonvelin en présence de Bernard Gouérec et sous la présidence d’Henri Plouhinec.

Un beau moment de mémoire et d’unité.

Réunion de la technopole de Quimper Cornouaille autour de la valorisation des co-produits dans le domaine agro-alimentaire

12 mai 2017

QUIMPER

mctechno.jpg

Réunion de la technopole de Quimper Cornouaille autour de la valorisation des co-produits dans le domaine agro-alimentaire.

Un potentiel de développement pour nos entreprises ou de créations de nouveaux projets en s’appuyant sur des ressources techniques comme la CCI de Quimper sur l’économie circulaire, la technopole Quimper Cornouaille, ISTERG à Pessac (33) centre d’expertise sur les corps gras ou le pôle Cristal de Dinan pour les technologies du froid.

Fabrice Bosque de l’ISTERG et André Edern directeur d’Agrival à Plouénan ont témoigné.

La lettre n° 10, mai 2017

12 mai 2017

La lettre n° 10, mai 2017

NL1001.jpg

Lire la suite

Commémoration du 8 mai à Plonéour-Lanvern

8 mai 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mc080517B

Commémoration du 8 mai 1945, à Plonéour-Lanvern.

Michel CANÉVET, sénateur-maire dépose une gerbe au monument aux morts, lit le texte du secrétaire d’État aux anciens combattants rendant hommage aux victimes de cette guerre toutes origines et cultures confondues, aux Français libres, aux résistants, aux victimes civiles, aux malades, aux handicapés, souvent oubliées.

Un public nombreux assiste à cette cérémonie sous un ciel bleu avec la participation des pompiers de Plonéour-Lanvern, de la gendarmerie. La Lyre Bigoudène a entonné la Marseillaise et divers hymnes en cette circonstance.

mc080517

Michel CANÉVET en compagnie des porte-drapeaux devant le monument aux morts. Le défilé est parti de la place du 8 mai 1945 pour arriver près de la mairie face à ce monument.

mcck

Michel CANÉVET remet la croix de guerre à Claude KERDRANVAT, maître principal de réserve. Claude KERDRANVAT, cuisinier dans la Marine Nationale, de 1979 à 2006, a servi de nombreuses fois en outre-mer, dans le golfe persique suite aux attentats du 11 septembre 2001. Claude KERDRANVAT est titulaire de la médaille d’or de la Défense Nationale, du titre de Reconnaissance de la Nation, et de la médaille commémorative de l’OTAN.

Élection présidentielle : second tour – à 13h, à Plonéour-Lanvern, 50% de votants

7 mai 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mcouv070517.png

Élection présidentielle : second tour

Ouverture des bureaux à 8h, jusqu’à 19h.

A 13 heures, 50% de votants

Rencontre plénière du CJD sud bretagne à Quimper en présence d’Edgar Grospiron champion olympique de ski

4 mai 2017

QUIMPER

mcgrospiron

Rencontre plénière du CJD sud bretagne à Quimper en présence d’Edgar Grospiron champion olympique de ski qui relate son expérience de sportif de haut niveau. Il rappelle à cette occasion qu’il n’y a pas de performance durable sans éthique. A méditer en politique !

Pays Bigouden : Une présentation dynamique de notre territoire emblématique de Bretagne

3 mai 2017

PAYS BIGOUDEN

logbigenjoy

bigoudenenjoy.jpg

Ça décoiffe en Pays Bigouden ce mercredi avec la présentation de la nouvelle marque touristique des 2 Communautés de communes du haut et du sud pays bigouden : Bigoudenjoy

Une présentation dynamique de notre territoire emblématique de Bretagne


Tourisme. Nouvelle marque, nouvelle stratégie

Des lettres noires et blanches sur fond jaune, un rappel discret de la coiffe bigoudène sur le « i » de bigoud et des codes de la marque Bretagne symbolisée par les trois traits : « Bigoudenjoy », la nouvelle marque du Pays bigouden, est le fruit d’un travail commun avec les élus, les socioprofessionnels et techniciens tourisme des deux territoires (Haut et Sud). La bannière est suivie du message « La Bretagne qui décoiffe », elle sera déclinée sur l’ensemble des supports de communication des offices de tourisme. Cette nouvelle marque a été dévoilée mardi soir, au centre culturel de Loctudy, par Raynald Tanter et Michel Canévet, présidents des deux communautés de communes.

L’anglais ? « Un choix totalement assumé »
Signée par le cabinet « Cibles et Stratégies » sur la base d’un cahier des charges rédigé conjointement par les deux communautés de communes, la marque « Bigoudenjoy » reflète le positionnement touristique qui distingue le Pays bigouden des autres territoires. Elle s’appuie sur les éléments constitutifs du territoire et des Bigoudens : « vivre la mer intensément à la pointe marine de la Bretagne », « un concentré de Bretagne à raconter et à découvrir », « des retrouvailles en famille tout au long de la vie ». « Cette nouvelle marque doit être votre marque. Il est important que vous vous l’appropriez et que vous en soyez ambassadeurs. Nous comptons sur vous ! », a déclaré Raynald Tanter, même si quelques voix dans le public se sont élevées pour regretter le choix de l’anglais, comme élément de langage. « Un choix totalement assumé », pour Michel Canévet qui a rappelé que cette communication « visait le monde entier ».

Cette opération de communication s’inscrit dans un contexte plus large. Il s’agit en effet de porter, derrière cette marque, une nouvelle stratégie d’accueil et d’information des visiteurs. « L’activité
touristique du Pays bigouden est capitale car elle est génératrice d’emplois. Notre région est attractive et possède bien des atouts », a
rappelé Michel Canévet.

Office de tourisme : 90 % des voyageurs n’y vont pas
Cependant, à l’heure de la transformation numérique, de l’évolution des habitudes de consommation, de la mondialisation de l’information, l’improvisation n’est pas de mise et les anciennes recettes ne suffisent plus. Voilà, en substance, le message transmis par Jean-Baptiste Soubaigné, responsable des stratégies numériques à la Mona (Mission des offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine), en charge de la formation des acteurs des deux offices bigoudens. « 90 % des voyageurs ne poussent pas, ou plus, la porte de l’office de tourisme, constate-t-il. Cela doit obliger les territoires à repenser leur accueil, leurs services et leur diffusion d’information dans leurs murs et également – voire surtout – hors de leurs murs. Tout cela s’appuie sur un maillage territorial pertinent intégrant des services et des contenus à valeur ajoutée, son réseau de prestataires et aussi sur la population locale ». En d’autres termes, le challenge de l’accueil touristique n’est pas une affaire individuelle mais bien collective. Les offices de tourisme devront donner un cap, réinventer un ensemble de services mais aussi mailler le territoire de la meilleure des manières en s’appuyant sur tous leurs partenaires privés (socioprofessionnels, loueurs, associations, etc.), mais aussi sur les habitants, ambassadeurs de leur région, pour toucher tous les segments de clientèle.

Article (c) Le Télégramme

Réunion de soutien à Audierne en Cap Sizun pour soutenir la candidature d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle

2 mai 2017

AUDIERNE

mcaudierne

Réunion de soutien à Audierne en Cap Sizun pour soutenir la candidature d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. Un auditoire intéressé pour un candidat jeune et dynamique, qui saura agir pour que la France redevienne un grand pays au service des français dans une Europe ambitieuse. Parce que nous avons besoin de plus d’Europe pour peser dans le monde qui évolue vite.

Un candidat qui saura agir pour le retour à l’équilibre de nos finances publiques, pour favoriser l’esprit d’entreprise et d’initiatives, pour une solidarité vraie et juste.

Rapport d’information sur la fiscalité de l’économie collaborative et proposition de loi

2 mai 2017

Rapport d’information sur la fiscalité de l’économie collaborative et proposition de loi

mcfisc1

Rapport d’information :

La fiscalité de l’économie collaborative : un besoin de simplicité, d’unité et d’équité

mcfisc2

Proposition de loi :

Adaptation de la fiscalité à l’économie collaborative

Assemblée générale du souvenir français à Pont Croix

29 avril 2017

PONT-CROIX

mcptcroix

Assemblée générale du souvenir français dans la belle salle de l’ancien petit séminaire de Pont Croix, pour ne pas oublier les événements tragiques qui ont émaillé l’histoire de notre pays et de ceux qui ont laissé leur vie pour la France.
 

Déplacement de la délégation sénatoriale aux entreprises dans le nord Finistère et les Côtes d’Armor à la rencontre des entrepreneurs et des entreprises qui innovent

29 avril 2017

mcsaveol

Déplacement de la délégation sénatoriale aux entreprises dans le nord Finistère et les Côtes d’Armor à la rencontre des entrepreneurs et des entreprises qui innovent :
SAVEOL à Guipavas avec Pierre-Yves Jestin, Président qui présente les pratiques agro-écologiques des 120 producteurs de tomates, fraises et autres légumes. Le CNRS et l’université Pierre & Marie Curie à Roscoff, avec Bernard Kloareg directeur de la station biologique pour l’essaimage entre les chercheurs et les entreprises. Enfin, rencontre à la BAI avec le président Jean Marc Roué pour évoquer l’activité de la 1ère compagnie française pour le transport maritime des passagers et les conséquences du Brexit.

mcdelfca

Conseil des jeunes à Saint-Jean Trolimon, la visite du sénateur

28 avril 2017

SAINT-JEAN TROLIMON

mcstj

Ce sont des conseillers particulièrement en forme qui ont reçu vendredi leur voisin et sénateur, Michel Canévet.

Le sénateur a répondu sans détour et avec beaucoup de sérieux à un feu roulant de questions, tantôt personnelles, tantôt politiques, posées par de jeunes conseillers qui, malgré les ambitions politiques clairement affichées de certains, ne pratiquent pour autant pas la « langue de bois ».

Comment voyagez-vous ? Combien de jours êtes-vous présent à Paris ? Avez-vous un appartement au Palais du Luxembourg ? Travaillez- vous le 1er-Mai et le 8-Mai ? Le sénateur a expliqué qu’il va Paris en avion, qu’il y reste trois jours par semaine, qu’il dispose d’un bureau dans lequel il y a un lit fixé au mur qu’il peut déplier. Et les questions
se font plus politiques : oui, Michel Canévet aime sa fonction de sénateur, qu’il trouve très conciliable avec celle, très formatrice, de maire. Oui, il est satisfait des résultats d’Emmanuel Macron, dont il a parrainé la candidature.

Se représentera-t-il aux municipales en 2020 ? Il confie qu’il « ne sait pas encore ». Et quand Gabin lui demande si d’autres membres de sa famille font de la politique, la réponse, un peu sèche et incisive est « Non ! ».

En distribuant des stylos estampillés « Sénat » dont il avait apporté un bouquet, Michel Canévet a invité les jeunes élus ravis à venir visiter le Sénat : ils en ont pris note.

Le Télégramme

CNRS et Université Pierre & Marie Curie présentent à la délégation sénatoriale aux entreprises le lien recherche

26 avril 2017

ROSCOFF

mccpmc.jpeg

et Université Pierre & Marie Curie présentent à la délégation sénatoriale aux entreprises le lien recherche &

 

SAVEOL accueille en Finistère la délégation sénatoriale aux entreprises au coeur de l’agro-écologie en fruits et légumes

26 avril 2017

BREST

mcdelsenfin

SAVEOL accueille en la délégation sénatoriale aux entreprises au coeur de l’agro-écologie en fruits et légumes

Communiqué de presse de l’Alliance Centriste

24 avril 2017

Communiqué de presse

alc

Paris, le 24 avril 2017

L’Alliance centriste se félicite qu’Emmanuel MACRON soit arrivé en tête avec 23,75% des voix, au 1er tour de l’élection présidentielle.

Seule composante de l’UDI à l’avoir soutenu dès le mois de février, nous pensons qu’il est le candidat porteur des valeurs centristes, humanistes, sociales et européennes que notre parti défend depuis sa création.

Au lendemain de ce 1er tour, l’Alliance centriste appelle toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans les idées du centre et du progrès, à nous rejoindre pour soutenir Emmanuel MACRON qui est le mieux à même, autour d’un projet porteur d’espoir, de rassembler les français pour redresser notre pays.

L’avenir de la France est En Marche ! Alors mobilisons-nous pour que le 7 mai la victoire soit la plus large possible !
Philippe FOLLIOT                                             Philippe GRIGY
Président                                                    Délégué général

Tous les démocrates doivent se réunir derrière Emmanuel Macron

24 avril 2017

Élection présidentielle

mcem2404

Emmanuel Macron largement en tête à Plonéour-Lanvern avec 32,1%. Un espoir nouveau pour l’avenir de la France.

Faire barrage au front national est impératif pour éviter la déroute de la France. Tous les démocrates doivent se réunir derrière Emmanuel Macron.

Michel CANÉVET

Élection présidentielle du 23 avril 2017

23 avril 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mcelect17

Élection présidentielle du 23 avril 2017. Ouverture des bureaux à 8h.

mcvote

Vote au bureau n° 3 de Plonéour-Lanvern en fin de matinée. Au bureau n° 5, que je préside, près de 55% de participation à 13h, avec un soleil généreux propice à la détente malgré l’enjeu de ce 1er tour de scrutin présidentiel. MC

Quimper Ouest Développement : Conseil d’administration

18 avril 2017

QUIMPER

mcqcd

Conseil d’administration de Quimper-Cornouaille-développement à l’hôtel de ville de Quimper avec les présidents de Communauté et les représentants consulaires pour évoquer les grands enjeux du contrat de partenariat avec la région et l’approbation des comptes 2016.
En sortant devant la cathédrale spectacle de rue

Meeting Emmanuel Macron à Paris Bercy

17 avril 2017

Meeting Emmanuel Macron à Paris Bercy

mcem0417E.jpg

En compagnie des sénateurs Jean-Marie Vanlerenberghe (Pas de Calais), Jean-Marc Gabouty (Haute Vienne), Philippe Bonnecarrère (Tarn)

mcem0417D

Meeting d’Emmanuel Macron dans une ambiance enthousiaste. Un discours de chef d’état.

Le public assidu : 1900 personnes

Inauguration de la place de Llandybie à Plonéour-Lanvern du nom de la commune galloise jumelée

15 avril 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mclandy

Tegwin Rees, Christian Le Coursonnois et Michel Canévet ont planté trois lagestroemias sur le square de Llandybie pour sceller 25 années d’amitié entre les deux villes.

Inauguration de la place de Llandybie à Plonéour-Lanvern du nom de la commune galloise jumelée.

Les Gallois de Llandybie sont arrivés, jeudi soir, dans les familles du comité de jumelage. Dès vendredi matin, les festivités ont commencé. Cette année marque le vingt-cinquième anniversaire du jumelage, mais aussi 25 ans de franche amitié. Pour immortaliser cet événement, une plaque a été dévoilée sur la place, face au tout nouveau giratoire de l’Espace Raphalen. Ce nouvel espace a été baptisé « Square de Llandybie ». Là, trois arbres y ont été plantés conjointement par le maire, Michel Canévet et Tegwin Rees et Christian Le Coursonnois les deux présidents, gallois et breton, des deux comités. Ces arbres, des Lagestroemias ou Lilas des Indes, ont été choisis pour leur bel aspect décoratif de l’écorce et de leur floraison. « Ils seront en fleurs de mi-juillet à fin octobre. Il s’agit d’une variété à fleurs roses, choisie pour sa résistance », explique Sébastien, des services municipaux. Au fil des ans, ces arbres verront croître leur tronc en épaisseur, leur taille actuelle étant définitive. Leur entretien annuel à chaque printemps, permettra un épanouissement et une floraison très intense.

Le Télégramme

Plonéour-Lanvern, réunion-débat « En Marche »

14 avril 2017

PLONÉOUR-LANVERN

mcemplo

De gauche à droite, André Paubert, Michel Canévet, Martine Olivier, Michel Decoux, Liliana Tanguy

Ce jour, réunion-débat « En Marche », sur le programme d’Emmanuel Macron.

Michel Canévet ouvre le débat sur les points importants du programme. Ensuite, tour à tour les intervenants rappellent les 6 « chantiers » du programme : éducation, santé, sécurité, emploi, vie publique des élus, Europe, etc…

Communiqué de presse du 14 avril 2017


14  avril 2017

Communiqué de presse

mccoif

Le sénateur Michel Canévet a accueilli, ce jeudi au sénat, la délégation finistérienne qui participait aux « 17èmes rencontres de l’Apprentissage » et ses deux accompagnateurs, Monsieur Philippe LOUARN et Madame Magali SAOUZANET.
  • 17èmes Rencontres Sénatoriales de l’Apprentissage :
  • Michel Canévet accueille la délégation finistérienne
  • Les « 17èmes rencontres de l’Apprentissage », organisées au Sénat le jeudi 13 avril dernier, avaient pour thème « Les réussites de l’apprentissage ». L’occasion pour le Sénateur Michel Canévet (UDI-UC) d’accueillir et de dialoguer avec la délégation finistérienne composée cette année de 9 apprenties coiffeuses, actuellement en 1ère année de Brevet Professionnel au Centre de Formation des Apprentis de Quimper.
  • « Ces rencontres sont très importantes à mes yeux car elles témoignent du dynamisme de filières et de formations insuffisamment mises en valeur. Le nombre d’apprentis stagne, voire baisse depuis 2006, et l’apprentissage est encore considéré comme une voie par défaut, alors que sept apprentis sur dix trouvent un emploi durable à la fin de leur formation. Par comparaison, il y a trois fois plus d’apprentis en Allemagne qu’en France… C’est pourquoi il faut renforcer l’attractivité de l’apprentissage, pour les employeurs mais aussi auprès des jeunes », explique le Sénateur. Les discussions, les échanges et les débats entre les apprentis et les Sénateurs ont porté sur trois moments clés : « Faire le choix de l’apprentissage », c’est-à-dire le moment de l’orientation, « Vivre l’apprentissage », à savoir le quotidien dans l’entreprise et enfin « Sortir de l’apprentissage et réussir sa vie d’artisan ».

« Comme l’a rappelé avec pertinence Bernard Stalter, le Président de l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, dont je partage l’analyse : « L’apprentissage est la réponse la plus pertinente à l’insertion professionnelle des jeunes. L’apprentissage dans les entreprises artisanales continue d’être une voie de formation inégalable d’intégration sociale et professionnelle : 42 % des chefs d’entreprise artisanale sont issus de l’apprentissage. Ils sont l’illustration quotidienne que l’artisanat est un moteur de promotion sociale. L’apprentissage ne doit pas être le moyen de réduire le nombre de demandeurs d’emploi dans notre pays. C’est avant tout un dispositif de formation afin d’assurer la relève de nos entreprises et la transmission de nos savoir-faire ».

mccoi

Superbe temps à la pointe de Bretagne ce week-end

10 avril 2017

BAIE D’AUDIERNE

mcaud

Superbe temps à la pointe de Bretagne ce week-end et beau coucher de soleil sur la baie d’Audierne, à proximité des champs multicolores de tulipes, jacinthes et iris à La Torche.

mcaud1

Tribune JDD : Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron

3 avril 2017

Tribune JDD : Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron

mcjdd

Autres signataires :
Leila Aïchi, sénatrice (groupe écologiste) de Paris – Michel Canévet, sénateur (UDI-UC) du Finistère – Bernard Delcros, sénateur (UDI-UC) du Cantal – Jean-Marc Gabouty, sénateur (UDI-UC) de Haute-Vienne –  Jacqueline Gourault, sénatrice (UDI-UC) de Loir-et-Cher – Jean-Jacques Lasserre, sénateur (UDI-UC) des Pyrénées-Atlantiques – Christian Namy, sénateur (UDI-UC) de la Meuse – Gérard Roche, sénateur (UDI-UC) de la Haute-Loire – Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur (UDI-UC) du Pas-de-Calais.

Inauguration du nouveau pas de tir de l’isole à Guiscriff/Scaër

1er avril 2017

GUISCRIFF/SCAER

Inauguration du nouveau pas de tir de l’isole à Guiscriff/Scaër en présence de Jean Yves Le Goff et Didier Le Duc, Maire et 1er Adjoint de Scaër, Jean Rémy Kervarec VP du Conseil Départemental 56 et Gwen Le Nay.
Un bel équipement unique en Bretagne pour le tir à 100 et 300m, projet porté par Frédéric Le Beux.

 

Emmanuel Macron annonce une revalorisation des petites retraites agricoles

30 mars 2017

BREST

embrest1

 

Emmanuel Macron annonce une revalorisation des petites retraites agricoles et confirme qu’il n’y aura pas de sur-transposition des normes.

Emmanuel Macron à Brest : accompagner la transformation du modèle agricole par l’investissement : 5 milliards €. Une Europe plus attentive aux citoyens.

Pour Emmanuel Macron 3 engagements : des prix rémunérateurs pour les producteurs, une réforme du Droit du travail avec baisse du coût.

Convention avec la Fondation du Patrimoine pour la Chapelle Saint Philibert (Lanvern)

22 mars 2017

PLONÉOUR-LANVERN

Convention pour la Chapelle Saint Philibert le 22 mars 2017

Convention avec la Fondation du Patrimoine pour la Chapelle Saint Philibert (Lanvern)

Une convention a été signée le 22 mars 2017 entre la commune de Plonéour-Lanvern et la Fondation du Patrimoine afin d’ouvrir une campagne de souscription.

Il s’agit de permettre le mécénat populaire afin de recueillir des fonds pour les travaux de création de vitraux à la Chapelle Saint Philibert (à Lanvern). Le montant total des travaux s’elève à 85 000 € Hors taxes.

La convention a été signée par Michel CANÉVET, sénateur-maire, et Danielle DAGUERRE, adjointe au Maire et Déléguée aux finances et au patrimoine bâti, pour Plonéour-Lanvern. La Fondation du Patrimoine était représentée par son Délégué Départemental, Jean-Pierre GOAVEC, et son Délégué de Pays, Pierre GUELLEC.

Parrainage :

19 mars 2017

PARRAINAGE

J’ai fait le choix de parrainer Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle 2017. Véritable centriste, il incarne une belle alternance : européenne, responsable et progressiste.

Je fais donc le choix de soutenir Emmanuel Macron après une longue réflexion. Il porte un projet novateur et réformateur qui est nécessaire pour remettre notre pays sur les rails de la croissance.

Si j’avais soutenu Alain Juppé durant les Primaires de la Droite et du Centre, le seul candidat qui me semble aujourd’hui crédible pour gagner en 2017 et en finir avec cette gauche utopique se nomme Emmanuel Macron.

Une action collective afin de le soutenir sera très bientôt mise en place.

Amitiés

Michel CANÉVET

Lettre n° 9 : mars 2017

17 mars 2017

Lettre n° 9 : mars 2017

mcl031701

Lire la lettre en cliquant sur le lien ci-dessous, en fichier .pdf, assurez -vous d’avoir le fichier de lecture ou dérouler l’ensemble de la lettre sur cette page.

Lettre n° 9 – mars 2017

Lire la suite

Le sénateur UDI du Finistère, Michel Canévet, a décidé de soutenir Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle

16 mars 2017

Le sénateur UDI du Finistère, Michel Canévet, a décidé de soutenir Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle.

mcmac

Un choix exprimé ce mardi soir sur le réseau social Twitter.

« Je fais le choix de soutenir @EmmanuelMacron pour les élections #2017 pour une France résolument tournée vers l’avenir et la jeunesse. » C’est en moins de 140 signes, sur Twitter, que Michel Canévet, sénateur UDI du Finistère, a fait connaître son choix ce mardi soir.

Je fais le choix de soutenir @EmmanuelMacron pour les elections #2017 pour une France résolument tournée vers l’avenir et la jeunesse

— Michel CANEVET (@michelcanevet) 14 mars 2017

Alors que l’UDI soutient François Fillon, le centriste a, lui, fait le choix de l’ancien de l’ancien ministre de l’Economie et d’En Marche ! Parlant « des élections #2017 », on peut imaginer qu’il soutiendra également En Marche ! dans les législatives afin de doter Emmanuel Macron d’une majorité confortable.

«Macron est aujourd’hui le candidat le plus européen qui défend l’esprit d’entreprise et des valeurs de solidarités nécessaires à notre société », confiait-il à Ouest-France il y a quelques semaines. Et de préciser à l’époque : « Si demain je décide de soutenir Macron, je devrais me mettre en congé de l’UDI. Je suis bien dans la famille centriste. Mais, être à l’UDI cela ne veut pas dire suivre toujours le même candidat. »

Ouest-France 16 mars 2017

________________________________________________________________

Dans le cadre de l’élection présidentielle, dont le premier tour se déroulera le 23 avril prochain, Michel Canévet, sénateur-maire de Plonéour-Lanvern vient d’accorder son parrainage à Emmanuel Macron. L’occasion d’un entretien avec le membre de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) sur les raisons de son choix.

Michel Canévet, pourquoi avez-vous décidé de parrainer Emmanuel Macron ?
Michel CANÉVET : J’ai regardé les candidats qui se présentaient et j’ai essayé de soutenir le candidat dont les propositions me paraissent le plus proche des convictions qui m’animent.

Lui apporter votre parrainage, alors qu’il dispose déjà de plus de 1000 signatures, est-ce une manière de l’annoncer publiquement ?
Michel CANÉVET : J’ai toujours eu l’habitude de parrainer un candidat, donc il me semblait logique de continuer. Je l’ai fait lundi.

Vous souhaitiez tourner la page du Hollandisme, mais le programme de E. Macron est très proche de celui de F. Hollande en 2012
Michel CANÉVET : Pas du tout.

Selon un récent article du site www.lemonde.fr, 40% des propositions de E. Macron étaient dans le programme de F. Hollande en 2012.
Michel CANÉVET : Emmanuel Macron a des propositions plus libérales, plus pro-européennes. Il y a peut être quelques positions que Hollande n’a pas mis en œuvre, mais ce n’est pas l’essentiel. La dynamique qui anime Emmanuel Macron est bien différente de celle que François Hollande a voulu mettre en œuvre.

Et cela ne vous dérange pas qu’il soit un « produit » du quinquennat ?
Michel CANÉVET : Je pense qu’il faut être pragmatique en la circonstance. On est dans une compétition où il faut choisir celui qui nous semble le meilleur pour conduire les affaires de la France, et ce n’est quand même pas une petite affaire. Et donc a partir de là, il faut soutenir celui qui semble avoir les meilleures capacités face à la situation. Le problème de François Fillon, c’est que la confiance en sa parole a quand même été altérée par différentes affaires qui ont émaillé son parcours depuis sa désignation aux primaires. Et moi, je crois beaucoup aux vertus de l’exemplarité et de la probité en politique. Je ne vois pas comment on pourra mener des réformes qui sont nécessaires dans notre pays sans que les gens aient confiance dans les responsables qui leur proposent des réformes.

Sans ces affaires, vous auriez pu parrainer François Fillon ?
Michel CANÉVET : Oui j’aurais pu le parrainer. Il a quand même un programme très à droite, donc cela amenait à réflexion, mais je n’aurais pas exclu de le parrainer.

Vous avez apporté votre parrainage à Emmanuel Macron, mais le soutenez-vous ?
Michel CANÉVET : Je suis en train de voir avec d’autres collègues pour apporter notre soutien de manière organisée et collégiale à Emmanuel Macron.

Dans la continuité, lors des élections législatives, pourriez-vous apporter votre soutien au candidat du mouvement En Marche sur la 7ème circonscription, celle de Dournenez-Pont-l’Abbé ?
Michel CANÉVET : Je ne sais pas qui va être le candidat d’En Marche sur la 7ème circonscription. Mais si le candidat me convient, je ne l’exclus pas. D’abord il faut qu’il y ait l’élection présidentielle. On va voir qui va être élu et à partir de là il faudra s’organiser.

S’organiser pour créer une majorité.
Michel CANÉVET : Absolument.

BigoudenTv 16 mars 2017