La lettre N° 3 – Mai 2015

La Lettre N° 3 – Mai 2015

mcnl01B

mclettre

Edito

Ces dernières semaines ont été placées sous le signe de l’économie avec l’examen particulièrement soutenu du Projet de Loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques – dite Loi Macron. La majorité sénatoriale s’est efforcée d’en faire un vrai levier de croissance. L’opposition constructive dont les Sénateurs du Centre et de la Droite a su faire preuve dans l’amélioration substantielle de ce texte doit servir d’exemple au dialogue entre le Gouvernement et les deux Assemblées, loin des oppositions stériles et polémiques. A l’inverse, les crispations issues du passage en force de la réforme du collège, imposée par décret comme l’avait été en 2013 la réforme des rythmes scolaires, témoignent d’une incapacité notoire du Gouvernement à entendre la voix des acteurs concernés et à concerter avec eux les projets.

L’actualité sénatoriale de ces deux derniers mois, en dehors du Projet de Loi Macron, a abouti au vote de plusieurs textes dont la réforme du droit d’asile, le 26 mai dernier, lors d’un scrutin public solennel. Compte tenu d’une situation internationale ayant conduit au doublement des demandes d’asile depuis 2008, il était devenu indispensable, en matière de délais, de procédures et au regard du droit communautaire, de réformer notre système d’attribution du droit d’asile. Autre sujet qui m’est particulièrement cher : la réforme de la gouvernance du Sénat, initiée en mars par le Président LARCHER, votée le 13 mai dernier pour promouvoir un Sénat plus efficace.

Sur le volet territorial, le Sénat a commencé, fin mai, l’examen en seconde lecture du projet de Loi NOTRe. Avec mes collègues de l’UDI, j’ai participé à plusieurs réunions afin d’afficher mon scepticisme quant à la mise en place d’un seuil de 20 000 habitants pour les intercommunalités, supprimé par le Sénat et rétabli avec de multiples dérogations par l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, je profite de cette troisième lettre d’information pour annoncer ma volonté de prolonger les réunions et les consultations organisées auprès d’élus et de citoyens du Finistère dans le cadre d’une nouvelle Fédération des Elus Démocrates et Indépendants (FEDI) et de réunions publiques thématiques qui auront lieu à BREST et à QUIMPER. Sur un sujet comme l’organisation territoriale de la République, ces réunions permettraient – dans la continuité des questionnaires que j’ai fait parvenir aux élus sur la loi NOTRe ou de la réunion publique organisée avec Michel MERCIER sur la commune nouvelle à BRIEC DE L’ODET en mars dernier – de favoriser les échanges entre l’activité sénatoriale, les enjeux politiques nationaux et les attentes locales. Ces réunions seront envisagées avec l’optique de concerter encore plus l’intérêt du Département, de la Région et de la France.

mcnl301Cliquez sur l’image pour lire l’édito et sur le lien ci-dessous pour lire la lettre N° 3

La Lettre N° 3 – Mai 2015

mcnl

Pour s’abonner à la Newsletter – Lettre d’information – veuillez cliquer sur le lien suivant :

S’abonner à la newsletter

Publié le 2 juin 2015, dans Newsletters. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :