Disparition de Jean-Yves Cozan

compresse

Paris, le 16 juin 2015
N° 15.008

Disparition de Jean-Yves Cozan

Le sénateur Michel CANÉVET salue une figure politique marquante, un « breton avant tout »

« C’est avec une profonde tristesse que je viens d’apprendre la disparition de Jean-Yves Cozan. J’ai eu l’occasion de siéger avec lui pendant 23 ans au Conseil Général du Finistère où j’appréciais son franc-parler, explique le Sénateur Michel Canévet (UDI-UC).

Au cours de ses divers mandats, dont 36 années au Conseil Général du Finistère, Jean-Yves Cozan s’est particulièrement engagé dans la promotion de notre territoire, de la Bretagne et de son identité. Son implication dans l’action culturelle a permis, suite aux lois de décentralisation de 1982, de faire émerger un foisonnement culturel en Finistère et en région, notamment autour de l’identité, la culture, les traditions populaires et la langue Bretonne.

Même après la fin de son dernier mandat, celui de Conseiller Général d’Ouessant -auquel il tenait tant-, en mars dernier, il continuait de s’intéresser, toujours avec passion, à la politique et n’avait pas manqué de soutenir en personne les candidats quimpérois de l’Alliance pour le Finistère lors des dernières élections départementales.

Sa vie politique, pour promouvoir ses convictions centristes, ne fut pas toujours un long fleuve tranquille et il n’hésitait pas quelquefois à bousculer l’échiquier politique -certains d’entre nous peuvent en témoigner-, mais il assumait toujours ses choix. C’est pour cela qu’il était très écouté, au-delà de sa famille centriste.

Homme de conviction, Jean-Yves -et son inamovible écharpe blanche- était aussi un homme de passion, pour la Chine notamment, pour le Parc Naturel Régional d’Armorique qu’il présida de longues années et bien sûr pour Ouessant, « son » île. Des convictions et des passions qu’il a su transmettre à sa famille, à qui je pense aujourd’hui, et notamment à sa fille Isabelle qui a « repris son flambeau ».

Jean-Yves Cozan fait partie de ces hommes politiques bretons qui laisseront leur empreinte dans le paysage politique régional».

Michel CANÉVET, Sénateur du Finistère

Publié le 16 juin 2015, dans Actualités, Communiqués de presse, Finistère. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :