Loi NOTRe, le Haut Pays Bigouden soulagé

9 juillet 2015

POULDREUZIC

Loi NOTRe, le Haut Pays Bigouden soulagé

Soulagement jeudi soir, à Plogastel, à la fin de la réunion du conseil communautaire, quand Michel Canévet, président de la communauté de communes, a annoncé que la commission mixte paritaire (députés et sénateurs) avait trouvé le matin même un compromis sur l’article 14 de la loi NOTRe. Le seuil des intercommunalités est ramené de 20.000 à 15.000 habitants, parfait pour le Haut Pays bigouden qui en compte 18.000. Les réflexions pour agrandir l’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) étaient en cours car le regroupement devait en plus être mené au pas de charge, sans beaucoup de temps de réflexion ni d’adaptation en 2017. Michel Burel, se faisant le porte-parole des petites communes, a souligné la pertinence de cette nouvelle donne : « On sera, avec 15.000 habitants, sur une taille idéale qui permet à toutes les communes d’avoir leur place et leur mot à dire ». Pierre Plouzennec a fait remarquer que « ce n’est pas parce qu’on n’est plus obligé qu’on ne doit pas bouger… Il faut faire avancer les échanges et les mutualisations entre les EPCI ».

« Retour à l’esprit initial »

Hier, dans un communiqué, Michel Canévet, président de la communauté de communes du Haut Pays bigouden mais aussi sénateur, soulignait s’être « battu contre un seuil fixé de façon autoritaire à 20.000 habitants », constatant que « s’il avait été maintenu, cela aurait impacté la moitié des intercommunalités du Finistère ». « En obtenant un seuil à 15.000 habitants, avec de nombreuses possibilités d’adaptation, nous revenons à l’esprit initial de l’intercommunalité, basé sur une démarche volontaire ». Il fait remarquer que « les « petites » intercommunalités n’ont pas attendu la loi NOTRe pourd’ores et déjà réfléchir à leur évolution ».

À noter que cette minoration du plafond va en soulager plus d’un dans l’Ouest-Cornouaille, où l’EPCI du Cap-Sizun compte 16.000 habitants et celui de Douarnenez 18.900.

À noter que le point sur le suffrage universel direct pour élire les membres du conseil communautaire est abandonné aussi, on reste dans une déclinaison communale.
mcnotrepb

Publié le 10 juillet 2015, dans Actualités, CC Haut Pays Bigouden, Plonéour-Lanvern. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :