Archives du 1 février 2016

Séminaire UDI-Union Centriste à Paris

1er février 2016

PARIS

mcudiuc1

Le groupe UDI union centriste du #Senat est en séminaire pour préparer les grands dossiers législatifs de l’année 2016. Parmi les préoccupations que j’ai exprimées : avoir une ambition pour nos agriculteurs menacés par des prix bas qui veulent vivre du produit de leur travail. #Bretagne

CCHPB : Le siège va tripler de volume

1er février 2016

POULDREUZIC

mcccpr

La communauté de communes du Haut Pays bigouden (CCHPB), dix communes et 18.000 habitants, agrandit son siège à Pouldreuzic,avec un choix architectural audacieux pour affirmer une identité etune présence. Les travaux font permettrede tripler la surface deslocaux. Les 376 m² existants seront réaménagés et l’extension sera de812 m², soit une surface totale portée à 1.188 m².

Label Passive House
Ce bâtiment, totalement passif, sera le premier bâtiment tertiaire du Finistère à obtenir le label Passive House.La démolition de la maison dite d’Anatoline, jouxtant le bâtiment existant de la CCHPB, va démarrer. La rue Hent Kreiz Ker sera fermée à la circulation du 8 février jusqu’auxvacances d’été incluses. La grue se déploiera fin février. Le chantier de quatorze mois devrait être achevé fin avril 2017.

Vingt places de stationnement
Concomitamment, la propriété Prigent, 1.800 m², achetée par le Haut Pays bigouden, va voir son jardin aménagé avec une vingtaine de places de stationnement. Un stationnement obligatoirement prévu dans le permis de construire. « Rien n’a encore été décidé pour la maisonelle-même », indique Michel Canévet, président de la CCHPB. Le coût de cette extension est de 1,83 M€ HT avec des subventions de l’État (180.000 €) et du Département (60.000 €). Le reste est en auto-financement.

Maison des serviceset co-working
Quand le siège de la CCHPB a été construit à Pouldreuzic, en 2002, il comptait sept agents. Aujourd’hui, ils sont plus de 20 collaborateurs à y travailler. L’extension, réfléchie depuis 2014, va répondre à plusieurs besoins. Outre augmenter la place pour les agents, elle va accueillir une maison des services (emploi, parentalité, chambres consulaires, énergies, social…) et un espace de co-working à la demande pour les entrepreneurs. Ce nouveau bâtiment sera aussi un centre de coopérations pour les actions à l’échelle de l’Ouest-Cornouaille, « coopérations entre communautés de communes qui vont se développer encore plus à l’avenir », souligne Michel Canévet.