Albéric de Montgolfier présente en commission des finances au Sénat les conséquences du Brexit

1er juin 2016

embrexit

Albéric de Montgolfier présente en commission des finances au Sénat les conséquences du Brexit.

Selon l’OCDE, le PIB par habitant a davantage augmenté depuis l’adhésion en 1973 à la CEE que dans les pays anglophones et les gains pour les autres pays européens sont estimés entre 5 et 20% de PIB.

Il faut relativiser les aspects positifs de la sortie de l’UE pour l’éco britannique (baisse des investissements étrangers de 20%).

La moyenne des estimations des spécialistes va de -1,6% en scénario optimiste, -2,2% en intermédiaire et -4,1% en pessimiste.

L’impact pour les autres États membres serait forte pour l’Irlande et entre -0,06% à -0,33% pour l’Allemagne et la France.

Publié le 1 juin 2016, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :