Réunion du conseil municipal à Plonéour-Lanvern

26 septembre 2016

PLONÉOUR-LANVERN

mccmplo.jpg

Lundi soir, il a fallu une heure quinze aux élus pour épuiser la vingtaine de points de l’ordre du jour. Il faut dire que nombre d’entre eux traitait de dossiers techniques ou administratifs.

Avenir du terrain de camping
C’est au sujet de la vente du camping municipal que l’aspect formel a pris toute son importance. Après avoir refusé unanimement une vente à un tarif sensiblement inférieur aux estimations, le conseil devait débattre du « reclassement de tout ou partie de ces terrains », pour une urbanisation.

Elisabeth Huet a demandé à ce que « la commission PLU finisse d’abord son travail ». Point de débat qui sera résolu par une proposition de Danielle Daguerre recevant l’approbation de tous. Cette modification de zonage sera donc « proposée à la commission ». Le maire, Michel Canévet, en a profité pour signaler qu’une nouvelle « offre est en cours d’étude pour une partie du camping ».

« Pérennité du service de transport scolaire ? »
Une part importante de cette réunion a été consacrée aux affaires scolaires. Après un point sur la rentrée scolaire, l’assemblée a reconduit les différentes allocations et prestations scolaires et périscolaires, la subvention au Rased et la convention avec la CCPBS pour l’usage scolaire d’AquaSud.

Même unanimité pour voter les tarifs du transport scolaire communal. Pourtant, vu le peu d’élèves concernés (à peine une trentaine), Roland Jaouen s’interroge sur « la pérennité du service » et « sur ce que l’on peut faire pour rendre ce service plus attractif ». Si le tarif, « moins d’un euro par jour », précise André Quéau, semble abordable, l’ensemble des conseillers s’engagent à se pencher sur la question.

Le conseil en bref
Le choix des entreprises amenées à la réalisation du rond-point devant l’Espace Raphalen ont été choisis pour un montant 260.000 €. Espace Raphalen qui se verra orné d’une sculpture de 3,50 m, « Tumulus Celtique », léguée par Yvon Le Bellec, sculpteur natif de la commune.

Cinq circuits de randonnées ont, aussi, été inscrits au programme départemental. Un dossier porté par la CCPBS, pour lequel Joëlle Kersual a regretté l’absence de « prolongation avec la CCHPB, de travail à l’échelle du territoire ». Faisant constater la collaboration entre la commune et le Pays bigouden Sud, Michel Canévet sourit : « Les choses avancent, tout doucement ».

Le télégramme

Publié le 26 septembre 2016, dans Actualités, Plonéour-Lanvern. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :