Communauté de communes bigoudènes : la fusion ? Une question de tempo

24 janvier 2017

Communauté de communes bigoudènes : la fusion ? Une question de tempo

mcof24.jpg

Raynald Tanter, président de la Communauté de communes du Pays bigouden sud, voudrait avancer côté fusion des deux com’com bigoudènes. Michel Canévet est moins pressé.

« Je veux ici exprimer mon regret que le préfet du Finistère de l’époque, Jean-Luc Videlaine, ait été trop frileux sur cette affaire. Je regrette que ce même préfet n’ait pas souhaité réunir le Pays bigouden en un seul. Vouloir aller vers une fusion ne relève pas à mon sens d’une pression technocratique mais bien de la seule légitimité des élus en place et par définition de leur véritable volonté politique. » Lors de ses vœux, lundi 16 janvier, Raynald Tanter avait joué franco sur le sujet d’une éventuelle fusion entre Haut Pays bigouden et sud.

Choix « démocratique »

La Communauté de communes du Pays bigouden sud, c’est 12 communes, plus de 38 000 habitants ; le Haut Pays bigouden, 10 communes, 18 000 habitants. « Pourquoi vouloir grossir ? » répond Michel CANÉVET, sénateur-maire de Plonéour-Lanvern et président de la communauté de communes du Haut Pays bigouden. Pour lui, cette évolution doit se faire « par choix démocratique, pas technocratique ». Une fusion qui, selon l’élu, doit s’intégrer dans le Schéma départemental de coopération intercommunale, « qui est revu après chaque élection municipale ». À échéance 2020 donc.

Avant de mettre en marche la fusion, une harmonie des compétences entre les deux communautés est nécessaire aux yeux de Michel Canévet. Et dans le cadre d’une fusion, la représentativité des communes est également source d’inquiétude : « Plus on grossit, moins les communes sont représentées. Cela freine les maires du Haut Pays bigouden », rapporte Michel CANÉVET. Dans un contexte de baisse de ses dotations, l’État pourrait imposer, assez rapidement, une fusion des deux Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). « Je ne le pense pas, explique le président du Haut Pays bigouden. Les élus, au niveau national, ont demandé une pause dans les réformes territoriales. »

D’abord les communes nouvelles

La situation géographique du territoire haut bigouden permet aussi une ouverture vers d’autres territoires que le Pays bigouden sud : Cap-Sizun, Douarnenez ou Quimper… « Le sujet d’un groupement à une échelle différente mérite aussi d’être étudié, propose Michel CANÉVET. Tout en mettant en garde : Attention au risque de démantèlement du Pays bigouden ». Avant de se projeter dans une éventuelle fusion, le président de la Communauté de communes du Haut Pays Bigouden mise sur les regroupements de communes. En émettant quelques idées de mariages : Le Guilvinec-Treffiagat, Pouldreuzic-Plovan, Landudec-Guiler, mais aussi Plonéour-Tréguennec « que j’ai déjà proposé aux élus tréguennécois ». La commune nouvelle ? « Un préalable à d’autres évolutions », avance Michel CANÉVET, président d’une communauté de communes dont le futur siège est en construction, à Pouldreuzic. « Un acte de foi en l’avenir », estime-t-il.

« Ce n’est pas un sujet de discorde personnelle entre Michel CANÉVET et moi, mais chacun à sa façon de voir. » Raynald Tanter en est sûr : pour peser davantage, il faut s’unir. « Les communes nouvelles ? Elles n’empêchent pas la fusion. » Le président de la Communauté de communes du Pays bigouden sud estime que, vu le temps nécessaire à la concrétisation d’une fusion, il faut d’ores et déjà y travailler « avant qu’on nous l’impose ». Des compétences disparates ? « Ça se travaille, mais pas en un jour ». L’ouverture vers l’extérieur du Pays bigouden ? : « Il ne faut pas brûler les étapes. À l’échelle de notre territoire et de son identité, la fusion est pertinente. » Attendre l’échéance 2020 et l’avis des électeurs ? « En tant qu’élu, on est légitime. Le travail peut déjà commencer. Sans précipitation. »

Article Ouest-France 24 janvier 2017

Publié le 24 janvier 2017, dans Actualités, CC Haut Pays Bigouden. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :