Présidentielle. Michel Canévet penche vers Emmanuel Macron

2 mars 2017

Présidentielle. Michel Canévet penche vers Emmanuel Macron

mcem

Les réactions se multiplient à droite et au centre après la décision de François Fillon de se maintenir coûte que coûte.

Le sénateur UDI bigouden Michel Canévet recevait hier le président de l’Alliance Centriste, le député du Tarn, Philippe Folliot. L’Alliance centriste est l’une des quatre composantes de l’UDI avec le Parti Radical de Laurent Henart, les Centristes d’Hervé Morin et la Fédération européenne et démocrate de Jean-Christophe Lagarde. L’UDI compte 40 sénateurs et 30 députés dont une dizaine de parlementaires, essentiellement sénateurs, membres de l’Alliance centriste.

L’Alliance pensait soutenir la candidature de Jean Arthuis, son premier président, aux primaires de la droite et du centre, mais finalement, l’UDI a décidé de ne pas présenter de candidat et Jean Arthuis a rallié Emmanuel Macron. « Un choix respectable » pour Philippe Folliot. Les voix des parlementaires se sont alors éparpillées sur les différents candidats de la droite, « avec le choix assumé de respecter le résultat final » ajoute Philippe Folliot.

« Un parjure »
« Nous avons été loyaux jusqu’à présent, mais un élément nouveau est arrivé avec la sorte de parjure de François Fillon qui avait promis de ne pas maintenir sa candidature s’il était mis en examen ce qui est aujourd’hui très probable, continue Philippe Folliot. Cela explique la suspension de la campagne de l’UDI qui prendra une décision définitive mardi. Logiquement, l’accord pour les législatives qui devait être signé hier avec les Républicains
(une soixantaine de circonscriptions réservées aux centristes) a été aussi suspendu ».

« Macron, le plus proche de nos convictions centristes »
Le président de l’Alliance centriste ne veut pas se prononcer dans le cadre de sa fonction. Par contre le sénateur Michel Canévet est plus libre. « J’étais dans l’expectative sur le programme de François Fillon sur l’Europe, les finances publiques par rapport aux valeurs centristes, dit-il. Actuellement Emmanuel Macron est peut-être celui qui a présenté les propositions les plus proches des convictions que les centristes défendent depuis longtemps. J’attends de voir l’essentiel du programme

Publié le 2 mars 2017, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :