Communauté de Communes du Haut Pays Bigouden : Michel Canévet préside son dernier conseil

21 septembre 2017

POULDREUZIC

mcdercomcom

Michel Canévet a conclu : « Je redeviendrai simple conseiller communautaire ».

« C’est la dernière séance de conseil communautaire que je préside ! ». Voilà comment Michel Canévet a officialisé auprès des élus communautaires le choix de son mandat parlementaire au Sénat. Un choix imposé par la loi. L’élection du nouveau président se fera jeudi 28 septembre, à 20 h, au siège de la communauté de communes à Pouldreuzic. Michel Canévet a conclu : « Je redeviendrai simple conseiller communautaire ». Dont acte, nul commentaire dans la salle, ni d’annonces de candidatures pour permettre la réflexion des élus communautaires.

Urbanisme :

À compter du 1er janvier 2018, le service « instruction des autorisations du droit des sols » pour les dix communes du Haut Pays bigouden sera assuré par la communauté du Pays bigouden sud. Du partenariat dans l’air. C’est ce qui a été acté mercredi soir à Plonéour
lors du conseil communautaire du Haut Pays bigouden. En 2015, pour faire face au désengagement de l’État dans ce domaine, les deux communautés de communes avaient décidé chacune de créer leur propre service « droit du sol ». Maintenant, pour plus de cohérence territoriale, les deux communautés ont décidé de fusionner leurs deux services pour les rendre plus efficients.

Tout est regroupé sur un même site à Pont-l’Abbé. Des élus se sont interrogés quant au coût : « Ce sera moins cher ! », a glissé Michel Canévet.

Allô, allô… ?

Le Haut Pays bigouden apportera 1.238.435 € à la deuxième tranche du déploiement de la fibre optique. Le territoire devrait être maillé entièrement pour 2030. « On voudrait que ça aille plus vite ! », ont pointé les élus. En attendant, le choix politique est de consacrer chaque année la somme perçue du Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales 506.560 € (30.000 € de moins que prévu) à ce déploiement. Philippe Ronarc’h, vice-président chargé du numérique, a interpellé l’opérateur Orange sur « les grosses difficultés rencontrées par les usagers sur le territoire ». Il en appelle à une prise de conscience d’Orange sur l’état des circuits cuivre. Par ailleurs, Pierre Plouzennec a soulevé la question du black-out qui affecte actuellement à Plozévet le réseau des professionnels.

Chers frelons asiatiques… :

Le Haut Pays bigouden avait décidé pour lutter contre le frelon asiatique de financer la destruction des nids via des conventions avec des prestataires. Mais, aujourd’hui, le frelon asiatique s’est bien installé et ça devient « un gouffre sans fonds : 100.000 € par an rien que dans l’Ouest-Cornouaille », souligne Pierre Plouzennec. Le financement est renouvelé jusqu’à la fin mai 2018. Mais on s’engage ensuite vers des actions plus pertinentes : prévention, piégeage.

Modification des statuts :

Les élus ont décidé de reporter cette question à un prochain conseil pour se donner du temps dans la prise de compétences nouvelles. À noter que le Haut Pays bigouden a décidé de ne pas exercer la compétence plan local d’urbanisme intercommunal. « Wait and see ! », a conclu Michel Canévet.

Le Télégramme du 22 septembre 2017

Publié le 21 septembre 2017, dans Actualités, Bretagne, CC Haut Pays Bigouden. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :