Disparition d’Armand Pavec, ancien maire de Plonéour-Lanvern

4 mars 2018

PLONEOUR-LANVERN

apavec1

Armand Pavec, qui fut conseiller général du Finistère de 1964 à 1982, et maire de Plonéour-Lanvern de 1977 à 1992, est décédé hier samedi, à l’âge de 93 ans.

C’est une figure du Pays bigouden qui s’est éteinte samedi, après une vie largement consacrée à son canton de Plogastel-Saint-Germain et à sa commune de Plonéour-Lanvern.

Armand Pavec, centriste de la démocratie chrétienne, avait été membre de la commission départementale, le bureau du conseil général, et proche des présidents de l’époque, André Colin et Louis Orvoën. De 1964 à 1982, il s’était dépensé pour son canton, obtenant notamment l’amélioration de la route Plonéour-Quimper.

Un bâtisseur

En tant que maire, « il fut un bâtisseur » se souvient le sénateur Michel Canévet, qui a succédé à Armand Pavec en 1992, quand il dut démissionner pour raisons de santé. On lui doit, entre autres, la nouvelle mairie de Plonéour-Lanvern, construite en 1988, deux salles omnisports, le réaménagement du bourg…

« Il était passionnément attaché à sa commune et à la culture du Pays bigouden. C’était par exemple un passionné de galoche, » raconte Michel Canévet.

Une fois à la retraite, Armand Pavec avait consacré une année à trier et ranger les archives communales, en 2008. Il était aussi profondément humain : « Je l’ai vu très souvent aider des gens en difficulté », se souvient Michel Canévet.

Ouest-France du 4 mars 2018

Armand Pavec, ancien maire de la commune jusqu’en 1992, est décédé samedi à l’âge de 93 ans. Cadre au Crédit Agricole du Finistère, en charge de la formation, il avait été conseiller général du Finistère de 1964 à 1982, mais aussi conseiller municipal de Plonéour-Lanvern, jusqu’à son élection à la fonction de maire de la ville en 1977. Au même moment, il fondait le Sivom de la région de Plogastel-Saint-Germain qui a préfiguré la création de la communauté de communes du Haut Pays bigouden en 1994.

L’homme politique, qui habitait Plonéour-Lanvern au moment de son décès, « a dévoué toute sa vie à la commune de Plonéour et au canton de Plogastel », se rappelle Michel Canévet sénateur et conseiller municipal à Plonéour-Lanvern, qui lui a succédé à la tête de la mairie en 1992. Une fonction dont il avait démissionné pour raisons de santé.

« Un maire bâtisseur »
« Il a beaucoup oeuvré pour l’amélioration de la RD 156 entre Quimper et Plonéour. C’était un maire bâtisseur qui a fait construire deux salles omnisports, une salle polyvalente, un stand de tir, l’extension de l’école maternelle et aussi la nouvelle mairie qu’il avait inauguré en 1988. Il est resté passionné par la vie publique de la commune et du canton jusqu’à ces derniers jours », poursuit le sénateur Michel Canévet.

Sur le plan des idées politiques, il appartenait au courant chrétien-démocrate et était très attaché aux valeurs humanistes et européennes. Michel Canévet dit de lui que c’était « un homme très attachant, très à l’écoute de ses concitoyens et soucieux de l’économie des deniers publics ».

Ses obsèques auront lieu mardi, à 10 h 30, à l’église de Plonéour-Lanvern.

Le télégramme du 5 mars 2018

 

Publié le 4 mars 2018, dans Actualités, Plonéour-Lanvern. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :