Archives du 29 mai 2019

Audition de Robert Ophéle, président de l’autorité des marchés financiers, au Sénat

29 mai 2019

SÉNAT

mcophelie

Audition de Robert Ophéle, président de l’autorité des marchés financiers, au Sénat. L’occasion de l’interroger sur la situation de Rallye, société créée en Finistère par la famille CAM au siècle dernier, et sur la sécurisation des crypto-actifs.

Séance en hémicycle du 29 mai 2019 à 14h30

29 mai 2019

Séance en hémicycle du 29 mai 2019 à 14h30

canevet1

Madame la présidente, monsieur le ministre, mes chers collègues, je veux remercier le groupe du Rassemblement Démocratique Social et Européen d’avoir organisé ce débat sur un sujet qui préoccupe le Sénat depuis de nombreux mois, sinon de nombreuses années.

Je suis très heureux, monsieur le ministre, que vous vous en soyez effectivement emparé pour avancer, tant il est vrai que ces situations scandalisent l’opinion publique dans notre pays.

À cet égard, le groupe Union Centriste dans son ensemble se félicite que Nathalie Goulet ait été chargée de définir des pistes pour lutter contre la fraude sociale, ce qui est extrêmement important.

Avant d’aborder la question de la fraude à la TVA transfrontalière, je veux appeler votre attention, monsieur le ministre, sur la situation dans le pays de Cognac. La délégation sénatoriale aux entreprises se trouvait dans cette région, qui est fortement exportatrice. La production de cognac est en effet très excédentaire dans la balance commerciale française et, jusqu’à présent, la filière bénéficiait d’une exonération de TVA sur les achats, que l’administration fiscale semble vouloir remettre en cause.

J’attire l’attention du Gouvernement sur ce sujet, parce qu’il s’agit d’une industrie particulièrement intéressante pour l’économie de notre pays, dont il conviendrait de ne pas altérer le développement.

J’en viens à ma question. Les élections européennes ont eu lieu dimanche dernier ; nous en sommes maintenant à la mise en œuvre des orientations. Le Gouvernement va-t-il véritablement porter un message sur la nécessité d’appréhender la lutte contre la TVA à l’échelle européenne, puisque l’on sait bien que ce phénomène dépasse les frontières nationales ? Il faut affirmer à Bruxelles, dès le départ, la volonté de lutter contre cette fraude. On sait bien aussi, en effet, que les relations internationales sur le sujet conduisent à des situations de fraude.

Pour suivre l’interventon cliquer sur le lien ci-dessous :
https://www.nossenateurs.fr/seance/19519#inter_7e0305d3f46c81ef72883312f7837ecahttps://www.nossenateurs.fr/seance/19519#inter_7e0305d3f46c81ef72883312f7837eca