Archives du 24 novembre 2020

Projet de loi de finances rectificative numéro 4 pour 2020

24 novembre 2020

SÉNAT

Dans l’hémicycle du Sénat avant le vote du projet de loi de finances rectificative numéro 4 pour 2020, j’appelle l’attention du Gouvernement sur la nécessité de libérer de nombreuses activités économiques des contraintes de fermeture ou réduction d’activités, sur l’extension des libertés individuelles de déplacement et de circulation. Malgré les dispositifs significatifs mis en place par le Gouvernement, certains secteurs souffrent notamment les ventes d’accueil et d’hébergement collectif qui n’accueillent plus de scolaires ou les indépendants en difficulté.