Coûts réels des vaccins et tests anti-Covid et aides aux collectivités : La Ministre Brigitte Bourguignon répond au Sénateur Michel Canévet

28 septembre 2021

SÉNAT

Coûts réels des vaccins et tests anti-Covid et aides aux collectivités :

La Ministre Brigitte Bourguignon répond au Sénateur Michel Canévet

Ce mardi matin, dans le cadre de la séance consacrée aux Questions Orales, le sénateur du Finistère Michel Canévet (Union centriste) a interrogé le gouvernement, « face à la difficulté d’obtenir des informations précises », sur le coût réel pour les finances publiques des vaccins, des tests antigéniques et de la campagne de vaccination ainsi que sur leurs modalités de financement « au regard de leurs incidences financières lourdes ». Le sénateur a également demandé des précisions quant à la prise en charge des coûts induits par ces opérations sanitaires pour les collectivités locales.

Dans sa réponse, Brigitte Bourguignon, la Ministre déléguée chargée de l’autonomie, a tout d’abord souligné, avant de donner des chiffres précis, « qu’il manque toujours à ce type de données le coût de l’absence de soins ou le coût social et sociétal, sanitaire et économique d’un non-choix. 

De mars 2020 à août 2021, 135 millions de tests de dépistage de la Covid ont été réalisés dont 95 millions de tests PCR, au coût unitaire de 43,89 euros, auquel peut s’ajouter un bonus si le délai d’obtention du résultat est inférieur à 12 heures. Ces chiffres sont communiqués régulièrement par le gouvernement.

Sur les 14,8 milliards d’euros de dépenses exceptionnelles engagées par l’Assurance maladie dans le cadre de la crise en 2021, 6,2 milliards sont dédiés aux tests de dépistage. Ces tests qui cesseront d’être intégralement pris en charge le 15 octobre prochain, compte tenu de l’avancée de la campagne de vaccination ». Mais, précise la Ministre, « Ils resteront remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées, soit sur prescription pour les autres. Et la gratuité sera maintenue pour les mineurs.

S’agissant des vaccinations, le coût pour l’Assurance maladie est de 1,5 milliard d’euros en 2021. A cela s’ajoutent les achats des vaccins réalisés par Santé Publique France, qui font l’objet d’une contractualisation forte pour faire face aux retards qui ont pu se présenter, mais je ne dispose donc pas à ce jour du montant consolidé pour ces achats ».

Enfin soulignant l’importance du rôle joué par les collectivités « dans la réussite de cette campagne », la Ministre a précisé « qu’après négociation avec leurs représentants, un accord a été trouvé sur le principe pour le remboursement : celui de la compensation des surcoûts et l’exclusion des coûts qui leur seraient normalement dévolus. Nous veillons donc à l’équilibre entre la nécessité d’une prise en charge financière et la nécessité d’agir fortement pour endiguer cette épidémie dans notre pays ».

Pour le sénateur Michel Canévet, « Il est important que la transparence soit faite sur le sujet, tout comme il est important que des négociations puissent avoir lieu avec les laboratoires afin que le coût des tests soit le plus faible possible ; tests qui ne peuvent être gratuits pour tout le monde, dès lors qu’il s’agit de confort ».

Publié le 28 septembre 2021, dans Actualités, Crise sanitaire, Sénat. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :