Manque de places en Maisons et Foyers d’accueil pour les handicapés : Le Ministre Adrien Taquet répond au Sénateur Michel Canévet

19 octobre 2021

canevet1

compresse1

Manque de places en Maisons et Foyers d’accueil pour les handicapés :

Le Ministre Adrien Taquet répond au Sénateur Michel Canévet

Ce mardi matin, dans le cadre de la séance consacrée aux Questions Orales, le sénateur du Finistère Michel Canévet (Union centriste) a interrogé le gouvernement concernant le manque de places dans les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) et Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) en Bretagne, et notamment dans le Finistère. C’est Adrien Taquet, le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et de la Famille qui lui a répondu et annoncé la création de 20 places en MAS d’ici 2022.

« Il est particulièrement préjudiciable que des jeunes adultes soient maintenus en Instituts Médico-éducatifs et prennent la place d’autres jeunes, car ils ne trouvent pas de places dans des établissements correspondant à leur handicap » a rappelé le sénateur Michel Canévet et d’insister sur le manque de places dans les MAS et les FAS notamment dans le Finistère « où la demande des familles est particulièrement importante ».

« Entre le « tout établissement » et le « tout domicile », l’ambition du gouvernement est de développer ces habitats alternatifs de qualité qui respectent le choix de vie des personnes concernées. C’est le sens du Plan interministériel du développement de l’habitat inclusif, via la création d’une aide à la vie partagée dans les départements volontaires. 388 de ces aides ont déjà été attribuées et à terme 4.200 personnes en bénéficieront », a tout d’abord souligné le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et de la Famille, Adrien Taquet.

Concernant plus spécifiquement le Finistère, le Ministre a précisé que l’offre de prise en charge médicalisée pour adultes en situation de handicap est de 766 places dont 544 places en FAM et les autres places en MAS. « Il existe bien une tension sur l’offre en places d’hébergement médicalisées pour les adultes handicapés dans le département : 1,79 pour 1.000 contre 1,93 pour la moyenne régionale, a reconnu le Ministre. Cette tension suscite toute l’attention des services de l’Etat et du Conseil départemental, co-financeur des places en FAM, car elle réduit la fluidité du dispositif d’accueil des enfants handicapés et le maintien des adultes handicapés au domicile de leurs parents. Les perspectives régionales de création de places nouvelles pour la Bretagne sont de 31 places de FAM et 45 places de MAS, sur lesquels 20 places de MAS sont affectées au Finistère et seront installées d’ici à 2022 ».

Le constat d’une tension dans l’offre de places est partagé par Michel Canévet d’autant plus que « la pandémie n’a pas amélioré la situation et il convient de réfléchir à la mise en œuvre de moyens ». Satisfait de l’annonce du Ministre, qui a confirmé des moyens supplémentaires en direction des MAS dans son département, le sénateur du Finistère a néanmoins souligné « qu’il reste encore beaucoup de demandes. L’inclusion des personnes en situation de handicap dans la vie de tous les jours, c’est une bonne chose, mais elle reste parfois difficile à mettre en œuvre et il faut donc des établissements et une prise en charge adaptés ».

 

Retrouvez l’intégralité de cette intervention sur le lien :

http://videos.senat.fr/streaming/encoder1/source_2547253_6208625_6475959.mp4

Publié le 19 octobre 2021, dans Actualités, Communiqués de presse, Santé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :