Discussion générale du Projet de Loi de Finances 2022 : Le sénateur Michel Canévet refuse le plan de sortie de flotte

19 novembre 2021

Discussion générale du Projet de Loi de Finances 2022 :

Le sénateur Michel Canévet refuse le plan de sortie de flotte

A l’occasion de la discussion générale de la première partie du Projet de loi de Finances pour 2022, le sénateur centriste du Finistère Michel Canévet (Union Centriste) est intervenu, au nom de son groupe, pour défendre plusieurs thématiques dont la baisse du pouvoir d’achat et la meilleure maîtrise des dépenses publiques. Il a également rappelé son soutien aux transporteurs maritimes mais également fait part de son inquiétude concernant la filière pêche et de son refus d’un éventuel plan de sortie de flotte.

S’agissant des armateurs et transporteurs maritimes, dont la Brittany Ferries, qui ont beaucoup souffert du Covid, le sénateur Michel Canévet se dit « satisfait, en tant que breton, que des dispositions soient prises dans ce Projet de loi de finances, pour affirmer l’ambition maritime de notre pays, notamment son article 8 ».

Cet article prévoit ainsi plusieurs dispositions fiscales favorables pour ce secteur. « Certaines demanderont sans doute à être un peu améliorées pour leur bonne efficacité », a précisé Michel Canévet qui a d’ailleurs lui-même déposé des amendements portant notamment sur le régime forfaitaire de la taxe au tonnage.

Puis, comme il avait déjà eu l’occasion de le faire lors de la séance des questions au Gouvernement de la semaine dernière, le sénateur Michel Canévet a une nouvelle fois soutenu la filière pêche. Face à l’attitude britannique dans la crise du Brexit, il considère que la position de repli qui consisterait en un plan de sortie flotte pour les pêcheurs qui en subiraient les conséquences est tout simplement « inacceptable ».

« Il ne faut pas que l’on s’arrête à des plans de sorties de flotte (comme l’a annoncé la Ministre de la Mer lors des Assises de la pêche) car cela signifierait une réduction de l’effort de pêche et donc une diminution de l’activité. Cela ne manquerait pas d’impacter également l’approvisionnement. Ce n’est pas bon pour le domaine maritime. »

Retrouvez l’intégralité de cette intervention sur le lien :

http://videos.senat.fr/senat/2021/11/encoder1_20211118144550_1_11977170_12304432.mp4

Publié le 19 novembre 2021, dans Actualités, Agriculture et pêche, Communiqués de presse. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :