Bilan des études menées sur les choucas : un plan régional d’action annoncé pour début mars 2022

25 janvier 2022

Bilan des études menées sur les Choucas :

Un plan régional d’action annoncé pour début mars 2022

Dans le cadre de la séance des questions orales au Gouvernement, ce mardi matin, le sénateur du Finistère Michel Canévet (Union Centriste) est revenu sur les dommages agricoles occasionnés par les choucas. Dans sa réponse, la secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité, Madame Bérangère Abba, a notamment annoncé la présentation aux organisations agricoles d’un plan régional d’action pour la prévention des choucas au début du mois de mars.

« Outre les difficultés que rencontrent les agriculteurs, faute de prix rémunérateurs, ces derniers doivent également faire face aux dégâts occasionnés par les choucas, des corvidés qui dégradent des parcelles au moment des semences, a rappelé le sénateur Michel Canévet qui a déjà interpellé le gouvernement à ce sujet.

Vous avez eu l’occasion de me répondre qu’une étude -diligentée par l’Université de Rennes-, était en cours afin d’appréhender l’importance de cette population. Où en est-elle et quelles sont les premières mesures prises afin de réguler cette population qui ne cesse de grandir ? ».

Reconnaissant que ce problème est très important en Bretagne et constitue une source d’inquiétude pour ceux qui sont touchés, la Ministre a tout d’abord souligné la mobilisation des acteurs de ce dossier.

« Avec les agriculteurs, les associations, les collectivités, les services de l’Etat, nous sommes mobilisés pour avoir une meilleure connaissance des effectifs et de leur comportement, mais aussi en matière de prévention au niveau des constructions leur servant d’habitat et enfin concernant la régulation de l’espèce avec des arrêtés de prélèvements dérogatoires, qu’il faut préciser sur la base des connaissances acquises.

Nous avons plusieurs solutions notamment sur les méthodes de prélèvements, par tirs ou par pièges, pour les rendre plus efficients et en connaissant mieux cette espèce.

L’étude confiée à l’université de Rennes, lancée sous l’égide de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) de Bretagne, vise à acquérir des connaissances sur la bio écologie du Choucas. Elle était prévue sur deux ans mais a été prolongée en raison de retard induit par la Covid et des problèmes techniques sur le matériel de balisage GPS.

Pour autant, les résultats seront transmis à la DREAL fin février 2022, avec une restitution aux partenaires au début du mois de mars 2022. Cette étude sera présentée aux organisations agricoles mais aussi au conseil scientifique régional du patrimoine naturel en même temps qu’un plan régional d’action pour la prévention des choucas intégrant toutes ces données ».

Une réponse appréciée par le Sénateur Michel Canévet pour qui, « il faut agir urgemment car la période des semences va commencer. Face à la situation des agriculteurs et les pertes d’exploitation du fait de ces choucas, il est important que l’on aboutisse et qu’éventuellement des dispositifs d’aides aux calamités agricoles soient mis en œuvre en attendant de voir réellement les effets de ce plan ».

Publié le 25 janvier 2022, dans Actualités, Agriculture et pêche. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :