Archives du 24 janvier 2023

Rolando Ruiz Rosas, ambassadeur du Pérou en France a été auditionné par le groupe d’amitié pays Andins au Sénat

24 janvier 2023

SÉNAT

ruiz

Rolando Ruiz Rosas, ambassadeur du Pérou en France a été auditionné par le groupe d’amitié pays Andins au Sénat afin de faire le point sur la crise politique qui agite actuellement le pays où l’on compte déjà 49 décès.

Aéroport de Quimper : Le sénateur Michel Canévet répond au Président de la Région

24 janvier 2023

Aéroport de Quimper :

Le sénateur Michel Canévet répond au Président de la Région

Suite aux propos du Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais Girard (Ouest-France du 21 janvier 2023), concernant l’aéroport de Quimper, le sénateur du Finistère Michel Canévet (Union centriste) lui répond.

« Je suis surpris par la teneur des propos du Président de la Région qui explique que l’Obligation de Service Public (OSP) n’a pas été relancée pour le moment et s’arrêterait donc en novembre prochain.

C’est un très mauvais signe envoyé à l’ensemble des habitants et des acteurs économiques de la Cornouaille et de façon plus large aux finistériens.

Laisser entendre que cette OSP n’aurait d’ores et déjà plus d’avenir, c’est condamner définitivement l’aéroport de Quimper, pourtant le seul en Bretagne à disposer aujourd’hui d’une ligne avec Orly, avec deux rotations quotidiennes et des horaires adaptés aux besoins, notamment des professionnels.

C’est également passer par pertes et profits les efforts de tous ceux qui se battent depuis des années pour maintenir la liaison Quimper-Orly qui permet d’assurer le désenclavement de la pointe bretonne.

Je suis le premier à reconnaître que la situation est complexe et que l’aéroport a dû subir les crises sanitaires et énergétiques.

Attention aux conséquences de l’arrêt de l’exploitation de la ligne Quimper/Orly sur l’écosystème aéroportuaire, l’entretien des équipements, les conséquences sur l’emploi dans nos entreprises. Car l’enjeu est bien celui du désenclavement de la pointe de Bretagne.

Et l’avion, à cet égard, demeure le moyen le plus rapide pour cela. Il y a en Cornouaille de nombreuses Petites et Moyennes entreprises qui doivent aller chercher, à l’est, vers l’Europe, les marchés pour leur développement.

Si le train est un outil important pour le désenclavement, nous devons subir l’éloignement, les retards et bien souvent le manque de places : il est donc complémentaire de l’avion et pas concurrentiel.

De même, le très haut débit est attendu en Bretagne Occidentale mais, hélas, n’a pas fait l’objet par la région d’un plan de desserte prioritaire et subit des retards de déploiement par rapport aux délais prévus.

La Bretagne ne peut et ne doit pas s’équiper et s’aménager uniquement à l’est, autour de Rennes.

La pointe de Bretagne a aussi besoin d’une attention particulière : c’est le sens de ce que devrait être une réelle politique d’aménagement du territoire.